Pression dans les oreilles : causes possibles et solutions

Qu’est-ce qui peut causer une pression dans les oreilles chez l’Homme ?

Sentez-vous des sensations de diminution de votre acuité auditive ? Il y a de fortes chances que vous souffrez d’une pression auriculaire. Elle peut arriver à n’importe qui et dans des circonstances tout à fait ordinaires. Cependant, si elle est très désagréable comme sensation vécue au quotidien, sa chronicité traduit un défaut de ventilation de l’oreille. Les causes, symptômes et conséquences liés à la pression dans les oreilles sont divers. Êtes-vous à la recherche d’informations détaillées sur le sujet ? Vous en saurez plus dans cet article.

Les causes de la pression dans les oreilles

Il faut retenir au prime abord que la pression dans les oreilles est un phénomène lié aux variations de la pression atmosphérique. De ce fait, il est commun d’associer le début de la sensation de vos oreilles bouchées ou engourdies à des activités en altitude. C’est généralement le cas lors des phases de décollage et d’atterrissage de l’avion ou quand vous traversez un tunnel à bord d’un TGV. Le phénomène devient alarmant à partir du moment où celui-ci s’installe durablement. Les causes d’une pression dans les oreilles demeurent toutefois différentes d’un individu à un autre.

Dans les faits, lorsque les oreilles subissent une différence trop importante de la pression de l’air, la membrane du tympan s’en trouve affectée. Il en résulte en conséquence une déformation de la membrane du tympan entrainant dans un effet domino la naissance des sensations désagréables au sein de l’oreille. En outre, cette différence de pression d’air contenu dans les oreilles peut être la résultante d’un défaut de ventilation au niveau de votre trompe auditive (également nommée trompe d’Eustache).

La trompe d’Eustache se présente comme un conduit ou un canal étroit qui relie le nasopharynx et l’oreille moyenne. Dans le cas d’un défaut de ventilation, la trompe auditive ne parvient plus à favoriser une égalisation de la pression d’air contenu dans l’oreille. Par ailleurs, la sensation de pression dans les oreilles peut être le produit de l’obstruction de la respiration nasale. Ainsi, du fait d’un refroidissement prolongé ou d’une fracture de la cloison nasale, le processus de ventilation de votre oreille moyenne peut s’altérer.

Il existe également d’autres causes assez moins évoquées que sont entre autres :

  • les greffes dans l’oreille
  • les cas d’inflammation du canal auditif ou du tympan
  • la tension au niveau des mâchoires et de la colonne vertébrale

C’est dire que les sensations de pression auriculaire puisent leur source dans divers facteurs, dont il est bien difficile d’en dresser une liste. Mais le plus important reste notamment la riposte pour atténuer au plus tôt ces sensations désagréables.

Atténuer une pression soudaine dans les oreilles

La sensation de pression dans les oreilles, comme nous l’avons évoqué plus haut, est un phénomène lié à un défaut d’égalisation de la pression d’air dans l’oreille interne. Sujet aux phénomènes de variations atmosphériques, elle peut subvenir à tout moment. Dans le cas d’une pression auriculaire soudaine, pas de panique. Plusieurs solutions faciles à appliquer s’offrent à vous pour endiguer le mal. En premier lieu, pensez à vous déglutir et mastiquez autant que vous pourrez un chewing-gum.

Autre alternative qui s’offre à vous dans l’immédiat en cas de pression dans les oreilles : bâiller. Le but ici est de produire un mouvement de relâchement des muscles pour forcer l’ouverture de la trompe d’Eustache. L’ensemble des solutions réflexes ont en effet pour but d’équilibrer la pression aussi bien à l’intérieur, qu’à l’extérieur de votre oreille, ou des deux. Si en dépit de toutes ces manœuvres, votre sensation d’oreilles bouchées persiste, nous vous recommandons d’avoir recours à la méthode Valsalva. Elle consiste à tout simplement vous boucher à la fois la bouche et le nez, en expirant très lentement.

Pression dans les oreilles : Prévention et traitement

Pour ne pas avoir à appliquer toute une batterie de solutions pour atténuer les conséquences de la pression auriculaire, vous pouvez toujours intégrer dans vos habitudes au quotidien ces quelques actions préventives. Pour vous prémunir le plus longtemps possible de ces sensations de pression dans les oreilles, l’une des premières actions préventives et pas des moindres est l’hygiène de l’oreille. En effet, le maintien régulier d’une hygiène de votre organe auditive empêche l’accumulation de cérumen.

Le stress constitue également un facteur clé dans l’apparition des sensations d’oreilles bouchées. Mal du siècle, le stress est le plus souvent le siège de troubles d’ordres psychologiques, dont certains peuvent entrainer dans l’absolu la perte soudaine et définitive de l’audition. En conséquence, une réduction du stress par le moyen d’une bonne respiration et d’exercices de relaxation peut vous aider à prévenir les pressions dans les oreilles. N’hésitez pas non plus à recourir aux pulvérisateurs nasaux et veiller à avoir une bonne hygiène de vie.

S’agissant du traitement, il dépend inextricablement du phénomène à l’origine de la pression auriculaire. Dans ce cas, recourir aux services d’un ORL s’avère indispensable. Ce spécialiste de l’organe auditif peut vous pratiquer un lavement de l’oreille si l’origine de votre malaise est liée à une mauvaise hygiène de l’oreille. Si par contre, les pressions auriculaires sont dues à un dommage subi par vos vertèbres cervicales, le médecin peut vous conseiller la kinésithérapie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *